La DGI fait état de bonnes performances

Le directeur de la direction générale des Impôts (DGI), Jean Baptiste Klak Neptune, fait état des bonnes performances de son institution chargée de collecter les taxes et redevances fiscales. Il révèle que la DGI a collecté pour les 7 premiers mois de l’exercice fiscal 11.5 milliards de gourdes.

M. Neptune explique que l’écart est positif par rapport à l’année antérieure et par rapport aux prévisions des autorités fiscales pour cet exercice. Les prévisions de recettes fiscales sont de l’ordre de 18.8 milliards de gourdes pour la DGI. Ces prévisions préalablement fixées à 21 milliards de gourdes avaient été revues à la baisse par le ministère des finances après le passage de l’ouragan Sandy.

M. Neptune donne l’assurance que la tendance permet d’affirmer que l’objectif de 18 milliards de gourdes sera atteint aisément à la fin de l’exercice. Les projections pour les 5 prochains mois sont optimistes, dit-il faisant remarquer que les recettes augmentent lorsque des taxes arrivent à échéance.

Le directeur de la DGI informe que plusieurs dispositions telles l’intensification de la campagne de déclaration définitive d’impôt, la campagne d’enrôlement de nouveaux contribuables et l’intensification de la lutte contre la fraude et l’évasion fiscale ont contribué à la bonne performance de l’institution. D’autres dispositions administratives telle la création de deux directions pour les petites et moyennes entreprises et les ONG ont été également adoptées.

Le directeur de la DGI affiche un certain optimisme et précise que le cadre macroéconomique est stable. Il concède toutefois que le taux de croissance prévue à 8 % ne dépassera guère les 2% en réalité.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *