François Legault fulmine contre Dominique Anglade pour son passage au Parti Libéral du Québec

Dominique Anglade et François Legault

Dominique Anglade et François Legault

L’ex-présidente de la Coalition avenir Québec (CAQ) Dominique Anglade passe dans le camp des libéraux pour satisfaire ses ambitions ministérielles, a déclaré jeudi le chef caquiste François Legault.

M. Legault a exprimé sa déception après avoir appris que Mme Anglade sera candidate du Parti libéral du Québec (PLQ) lors de la prochaine élection complémentaire dans la circonscription montréalaise de Saint-Henri-Sainte-Anne.

Lors d’un point de presse à l’Assemblée nationale, M. Legault a affirmé qu’il a appris par des tiers le passage de Mme Anglade dans le camp libéral.

Mme Anglade a été présidente de la CAQ en 2012-13, avant d’être nommée à la tête d’un organisme de développement économique.

Dans Saint-Henri-Sainte-Anne, Mme Anglade en sera à sa deuxième tentative pour se faire élire députée à l’Assemblée nationale.

En 2012, alors qu’elle défendait les couleurs de la CAQ, Mme Anglade avait été défaite dans la circonscription de Fabre, à Laval, où se tiendra également une élection partielle prochainement.

Le leader parlementaire de la CAQ, François Bonnardel, a affirmé que la CAQ ne se laissera pas abattre par ce nouveau départ.

«Pour moi, la loyauté et les convictions c’est important, maintenant Mme Anglade a décidé d’aller avec le Parti libéral, c’est son propre choix, a-t-il dit. Mais dites-vous bien une chose, on va se retrousser les manches et on va travailler fort pour aller chercher les meilleurs candidats à la prochaine élection.»

Même s’il n’a pas parlé avec Mme Anglade à propos de son départ, M. Legault a soutenu jeudi qu’elle a reçu des assurances sur son accession au conseil des ministres.

«Ce que je comprends, c’est que Dominique a accepté un poste de ministre, a-t-il dit. On voit que M. Couillard, à certains députés, n’offre pas de poste de ministre et ils quittent. Mais là, dans le cas de Dominique, ce que je comprends c’est qu’on lui a offert un poste de ministre. Elle a souhaité devenir ministre, c’est une bonne candidate, je ne peux pas nier ses compétences.»

 

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *