Des partis préconisent la désignation de nouveaux conseillers électoraux

24 partis de l’opposition dont l’Organisation du Peuple en Lutte (OPL), Fusion des Sociaux démocrates, KID, Kontra Pep la, Fanmi Lavalas ont préconisé la transformation du Collège Transitoire du Conseil Electoral Permanent (CTCEP) en Conseil Electoral Provisoire (CEP).

Un consensus a été trouvé avec les autres formations politiques en vue de soumettre cette proposition à l’Exécutif et au Parlement dans le cadre du dialogue inter haïtien.

L’ex sénateur Anacacis Jean Hector juge que les pouvoirs Exécutif et Législatif devraient saisir cette opportunité pour designer de nouveaux représentants au sein de cette institution. La désignation de personnalités qui inspirent confiance à la classe politique sera la preuve que les autorités veulent réaliser de bonnes élections. Les dirigeants de ces formations politiques soulignent que les prochains conseillers électoraux doivent être crédibles et inspirés confiance.

La coordonatrice de Fanmi Lavalas, Maryse Narcisse, soutient que les membres actuels du CTCEP n’inspirent pas confiance. Les membres du CTCEP ont publié un calendrier électoral a minuit, lancé le processus d’inscription des partis politiques avant le vote de la loi électorale, dit-elle arguant que ces actions prouvent que les dirigeants du CTCEP n’étaient pas disposés à respecter les prescrits légaux.

Le CTCEP n’inspire pas confiance pour organiser des élections libres, honnêtes et démocratiques, fulmine Mme Narcisse.

Plusieurs partis ayant endossé cette proposition disposent de nombreux représentants au sein du Parlement. La proposition devra obtenir l’approbation du Parlement et de l’Exécutif dans les prochains jours du dialogue inter haïtien pour être effective.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *