Construction/corruption: la commission Charbonneau reprend ces droits

 

Les audiences publiques de la Commission d’enquête sur l’octroi et la gestion des contrats publics dans l’industrie de la construction reprennent ce matin. Avant d’entendre un automne syndical, l’enquête publique s’intéressera aujourd’hui aux activités de la firme de génie AECOM, en Outaouais et dans l’Est du Québec.

La Commission a annoncé que les deux premiers témoins attendus sont Marc-André Gélinas, directeur général en Outaouais pour la compagnie AECOM, et Patrice Mathieu, ex-vice-président génie urbain et transport pour l’Est du Québec pour la compagnie AECOM.

Tout indique que l’ex-maire de Laval, Gilles Vaillancourt, ne viendra pas témoigner à la Commission maintenant que l’enquête publique cesse de s’intéresser spécifiquement aux stratagèmes de collusion sur l’île Jésus.

D’ici peu, des témoins viendront décrire l’infiltration du crime organisé dans l’économie légale. Une attention particulière sera accordée à la FTQ-Construction, qui représente 44% des travailleurs du secteur, dont six membres ont reçu une sommation à comparaître. Rappelons que l’ex-directeur général du syndicat, Jocelyn Dupuis, a été arrêté dans une enquête policière sur l’infiltration du crime organisé et doit subir son procès au printemps prochain.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *