Canada/coopération: Harper fait sa première visite en Nouvelle-Zélande avant le G20

Le premier ministre Stephen Harper

Le premier ministre Stephen Harper

Le premier ministre du Canada, Stephen Harper, arrivera mercredi en Nouvelle-Zélande pour sa première visite officielle dans ce pays depuis qu’il dirige le gouvernement, en 2006.

Il se rendra ensuite en Australie pour se joindre au Sommet des dirigeants du G20 qui aura lieu à Brisbane, jusqu’au 16 novembre.

En Nouvelle-Zélande, le premier ministre Harper aura notamment des entretiens avec son homologue, John Key. Il partage avec lui le même point de vue dans des dossiers tels que la sécurité et la défense, le passage des clandestins, le commerce international, l’environnement, les droits de la personne, les dossiers autochtones de même que la gouvernance des pêches internationales et des océans.

Cependant, la politique canadienne d’appui à l’industrie laitière est un écueil aux négociations du Partenariat transpacifique, un projet de libre-échange dont font partie le Canada et la Nouvelle-Zélande. Les États-Unis et la Nouvelle-Zélande font tous deux pression sur le Canada pour qu’il abaisse les droits tarifaires exigés aux produits laitiers étrangers.

Le Haut-commissaire de la Nouvelle-Zélande au Canada, Simon Tucker, qualifie d’ailleurs la politique canadienne en cette matière d’intolérable dans un contexte d’économie globale.

Le commerce bilatéral des marchandises entre le Canada et la Nouvelle-Zélande totalisait 909 millions en 2013.

Quant au Sommet des pays du G20, l’hôte de cette année, l’Australie, a décidé de faire porter ses travaux sur les mesures à être prises pour ranimer la croissance économique, donner une impulsion aux institutions financières, renforcer l’économie mondiale et créer des emplois.

En marge du Sommet, le premier ministre Harper tiendra des pourparlers bilatéraux avec son homologue australien, Tony Abbott, et d’autres dirigeants du G20.

 

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *