Budget de la République : des élus réclament plus de 25 millions de gourdes pour chaque commune

Le projet de loi de finances 2012-2013, qui sera soumis ce vendredi 29 juin 2012 à la chambre basse devrait donner lieu à d’âpres discussions entre les responsables de l’exécutif et le législatif. De nombreux parlementaires sont disposés à augmenter de manière significative l’enveloppe allouée aux fonds communaux.

Le président de la commission finances de la chambre basse, A. Rodon Bien Aimé, souhaite que les fonds communaux soient multipliés par deux par rapport au précédent budget. Les fonds alloués au développement de chaque commune doivent passer de 10 millions à 25 millions de gourdes, insiste M. Bien Aimé pour qui cette bouffée d’oxygène permettra la création d’emplois dans les régions reculées. Le député de Cerca Cavajal soutient également que la réalisation de plusieurs projets dans les communes facilitera le déplacement de certains professionnels de la capitale vers les villes de province.

Cet avis est partagé par le député, Roms Perilus, pour qui il faut allouer 50 millions de gourdes à chaque commune. Il justifie sa position par la nécessité de réaliser des travaux d’infrastructure afin de favoriser l’accès à l’éducation et à la santé notamment.

Ces parlementaires et nombre de leurs collègues promettent de tout mettre en œuvre pour obtenir une forte augmentation des fonds alloués aux communes. Le développement des régions est la meilleure formule pour combattre la bidonvilisation, souligne M. Bien Aimé.

Même si les élus n’ont pas trouvé un consensus sur le montant qui devra être alloué à chaque commune ils estiment que ces fonds figurent parmi les rares rubriques dédiées au développement.

Le budget décentralisé réclamé par les élus n’est toujours pas à l’ordre du jour mais les députés plaident pour tout au moins un budget de programme et non de salaire. Le président de la commission finance entend tout de même réclamer des ajustements salariales pour les enseignants et les policiers.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *