Affaire Brandt; Deux policiers libérés par la justice

Deux policiers arrêtés dans le cadre de l’enquête sur le dossier de Clifford Brandt ont été remis en liberté a indiqué l’avocat Carlos Hercule. L’ex-responsable de l’unité Cat team du palais national Marc Arthur Phébé et Gérald Fontélus ont bénéficié d’une décision en habeas corpus après avoir été maintenus en prison en dépit d’un jugement rendu par la cour d’appel le 2 août 2013. Ils avaient été inculpés avec l’homme d’affaires Clifford Brandt pour enlèvement, séquestration de personnes contre rançon, association de malfaiteurs, complicité de blanchiment des avoirs et détention illégale d’armes à feu.

Maître Hercule affirme avoir appris par la presse qu’il s’agit d’une décision en habeas corpus. ” C’est une décision en habeas corpus mais ce n’est pas moi qui l’ai plaidé”, a t-il indiqué.

De son coté le ministre de la justice, Jean Renel Sanon, qui avait annoncé que le dossier a été porté par devant la Cour de Cassation, a dit accepter la décision de la justice. ” C’est une décision en habeas corpus. C’est le droit qui a triomphé. Je ne peux pas arrêter la justice”, a-t-il fait valoir.

En septembre dernier le Premier Ministre Laurent Lamothe avait dénoncé une tentative des juges de la Cour d’appel de libérer des gens inculpés dans le cadre de l’enquête sur le gang de Clifford Brandt.

Le 2 août 2013, les juges de la Cour d’appel Gabriel R. Castor, Yvickel D. Dabrésil et Patrique Métélus avaient également ordonné la ” mise en liberté immédiate s’ils ne sont pas retenus pour autre cause ” de Fritz Aristide, agent 4, de Jacques Darly Michelais, agent 3, de Onès Gabelus, agent 3, et de Berthony Dumézil, ex-policier, responsable de la sécurité de la Compagnie haïtienne de moteurs.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *